Nepali Children: Making the Street their Home

Nepali Children: Making the Street their Home

To identify 'invisible' children and create an empowering learning programme adapted to their needs.

We did it!

On 13th Jun 2017 we successfully raised £100 with 3 supporters in 56 days

C'est plus clair en francais ? C'est en bas de la page !

In December, I am moving to Nepal for several months to support Street Child in a project. We need your help to accomplish it and provide children with an accelerated learning programme! More details can be found below, but do not hesitate to contact me for more info.

Kindness rewards

This is a non-profit project but donors will be sent regular updates on the preparation and unfolding of the project. More rewards to be announced soon...

Making the Street Their Home project:

Many Nepali children suffer and do not access education because they live on the street or lack a supportive family environment.

66% of children living in brick kilns have never been to school. Brick workers families live and work on site for the entire brick season, which can last up to 6 months. During this time children often live in dangerous conditions, exposed to labour and out of school. 

The project aims to provide those children with an accelerated learning programme where they learn a year’s curriculum in just 6 months. Backed by Street Child, it is a partnership between the children's parents, a local grassroot NGO.

Additionally, the programme aims to identify other pockets of 'invisible' children, who still have no access to education at all. Some of those children may be living at home but engaged in child labour during the day. Others live on the street and have to fend for themselves.  Local teams find and befriend street children, becoming the safe adult that is missing in most street children's life. Local social workers aim to unite a child with a family - usually their own - through a process of counselling and mediation. Once settled in a secure family environment, the child is safer and, most importantly ready to go to school, and build a better future for themselves.

Why Nepal?

Since the Nepal earthquake in 2015:  

  • More than 1 million children were left out of school
  • Over 50,000 classrooms were destroyed or damaged. 
  • Nepal remains neglected by international donors

Why Street Child?

Street Child:

  • Work with local partners and grassroot NGOs that are aware and knowledgeable about the political, economic and cultural environment in which they interact. These NGOs are best placed to understand the barriers that Nepali children face and to suggest adequate solutions.
  • Aim for sustainable results by adapting their solution to the children’s needs, rather than the other way round. They seek to address structural problems. They work with the consent and support of the children’s parents, thus ensure that the commitment to the children’s welfare is ongoing, even upon Street Child’s departure.
  • Provide practical and emotional support, which addresses underlying problems as well as issues of scarce resources.

Since the earthquake, Street Child: 

  • constructed 40 temporary schools
  • constructed 24 Water, Sanitation and Hygiene facilities for 3,200 children .
  • provided specialised training to teachers, enabling them to support students that have experienced trauma
  • built a further 45 semi-permanent school buildings to benefit 7,200 children
  • delivered educational kits to 300 schools across all 57 villages  to ensure they can continue to achieve quality teaching and learning, despite learning environment constraints.

~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~.~

En Décembre, je pars quelques mois au Népal pour soutenir Street Child à créer un programme scolaire adapté aux besoins d’enfants marginalisés. J’ai besoin de votre soutient pour mener ce projet a bout ! Vous pouvez trouver plus de détail ci-dessous, mais n’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus.

Cadeaux de gentillesse

Ce projet est un projet bénévole et les fonds collectés sont destinés au projet. En revanche, tout donneur bienveillant sera régulièrement informes des avancées dans la préparation et le déroulement du projet. Plus de récompenses seront également annoncées d’ici peu…

Faire de la rue leur maison : le projet.

Le projet consiste à créer un programme scolaire adapté aux besoins d’enfants marginalisés et d’identifier de potentiels groupes d’enfants ‘invisibles’ qui n’ont pas accès à une éducation.

De nombreux enfants Népalais souffrent et n'ont pas accès à une éducation care ils vivent à la rue ou n'ont pas de support familial et d’environnement adéquat.

Par exemple, 66% des enfants dont les parents travaillent dans des fours à briques n’ont jamais été à l’école. Leurs familles vivent et travaillent sur le site pendant toute la saison, ce qui peut durer jusqu’à 6 mois. Pendant ce temps, leur enfants vivent dans des conditions dangereuses, sont parfois exposés à un dur labeur et surtout n’ont pas accès à une éducation continue, s’ils ont la chance d’y avoir accès tout court.

Le projet consiste à créer un programme scolaire accéléré qui permet aux enfants d’apprendre le curriculum en seulement 6 mois. Ce projet est un partenariat entre les parents de ces enfants déscolarisés et une association caritative népalaise locale  qui est soutenu par Street Child, une association londonienne.

En plus de cela, le projet consiste à identifier d’autres groupes d’enfants ‘invisibles’ qui n’ont pas accès à une éducation et de créer des solutions adaptées à leurs besoins. Certains vivent à la maison mais sont engagés dans des activités économiques et doivent travailler pendant la journée. D’autres vivent à la rue et doivent se débrouiller tout seuls. Les équipes sur le terrain trouvent ces enfants, deviennent un support pour eux, et en particulier, ils deviennent, l’adulte sécurisant qui manquent dans la vie de beaucoup de ces enfants. Les travailleurs sociaux ont pour but de réunir l’enfant à une famille – si possible la leur – par un service d’aide psychologique ou de médiation. Une fois établis dans un environnement familial stable, l’enfant est non seulement en sécurité, mais peut retourner à l’école et commencer a se construire un future.

Pourquoi choisir le Népal ?

Apres le tremblement de terre en 2015, le Népal a reçu peu de support et reste un pays négligé par les donneurs. Il n’en reste pas moins que :

  • Plus d’1 million d’enfants restent déscolarisés
  • Plus de 50 000 classes ont été détruites ou endommagées. 

Pourquoi choisir Street Child?

Street Child adresse les besoin des enfants de manière holistique:

  • Ils travaillent avec des partenaires locaux et des associations caritatives et ONG qui connaissent au mieux l’environnement politique, économique et culturel dans lequel elles agissent. En conséquent, ces organisations sont mieux placées pour comprendre les barrières auxquelles ces enfants font face et proposer des réponses adéquates.
  • Ils ont pour but de produire des résultats durables : Street Child adaptent leur solutions aux besoins plutôt que l’inverse. Ils adressent les problèmes structurels. Ils travaillent avec l’accord et le support des parents, ce qui assure la continuité de l’engagement envers le bien-être de l’enfant une fois Street Child parti.
  • Ils fournissent un support matériel et émotionnel, ce qui permet d’adresser des problèmes sous-jacents aussi bien que ceux de ressources insuffisantes.

Depuis le tremblement de terre, Street Child a :

  • Construit 40 écoles temporaires
  • Construit 24 infrastructures d’eau, d’assainissement et d’hygiène (latrines, toilettes, points d’alimentation en eau, etc…) pour 3 200 enfants.
  • Fournit une formation spécialisée pour les enseignants afin qu’ils puissent soutenir les enfants qui ont vécu un traumatisme.
  • Construit 45 écoles semi-permanentes qui devraient accueillir 7 200 enfants
  • Livré des kits éducationnels dans 300 écoles pour s’assurer que 57 villages puissent continuer à fournir une éducation de qualité, malgré les contraintes de l’environnement d’enseignement.

Got an idea like this?

Start your Crowdfunder